FANDOM


Le Rap des Enfants est une chanson rap du Monde Incroyable de Gumball. Elle est chantée par Gumball et Darwin dans l'épisode Les enfants.

Dans la version originale, il s'agit de la dernière chanson chantée par les doubleurs Logan Grove et Kwesi Boakye avant d'être remplacés respectivement par Jacob Hopkins et Terrell Ransom, Jr.

ParolesModifier

Tous les deux : Faut qu'on profite de l'instant
Tant qu'on est encore enfants
Faut qu'on fasse tout ce qu'on veut
Tant qu'ils diront « vas-y, tu peux ! »
Gumball : On traîne un peu partout avec un air de
Tous les deux : Gangster !
Gumball : Et les gens sont comme des fous, ils appellent les flics,
Tous les deux : Faut le faire !
Larry : (parlé) Police !
Gumball : Mais sur la voie publique, y'a plein de choses
Tous les deux : Autorisées !
Gumball : Non, nous on traînait pas,
Tous les deux : On faisait que se promener !
Gumball : Je porte pas de costume,
Tous les deux : Encore moins de cravate !
Gumball : Je m'habille les yeux fermés,
Tous les deux : Et je suis quand même classe !
Louiel : (parlé) Vous vous êtes fait greffer des pattes de teckel ?
Gumball : (parlé) Ouais, ben, vous, euh...
Et je peux toujours pleurer quand quelqu'un m'agace !
Tous les deux : Faut qu'on profite de l'instant
Tant qu'on est encore enfants
Faut qu'on fasse tout ce qu'on veut
Tant qu'ils diront « vas-y, tu peux ! »
Gumball : Tu peux te goinfrer de bonbons, c'est pas grave d'être rond
Ce sont des bourrelets d'amour, c'est ce que maman me dit toujours
D'ailleurs, faut pas que je m'inquiète de toutes ces calories que je mange, car
Dans mon corps il se passe des trucs complètement étranges
(parlé) C'est trop !
Darwin : Tu ne t'inquiètes pas d'avoir un jour des caries ?
Gumball : Mes dents peuvent bien tomber, j'en ai d'autres qui vont pousser !
Darwin : J'ai eu des tas de cadeaux parce-que je suis trop beau
Mais faut pas exagérer, sinon je vais hausser le ton
Gumball : On se moque bien des lois et de l'addition à l'arrivée
Jeter des boîtes dans le chariot,
Tous les deux : C'est ce qu'on doit faire pour manger
Quand on est un enfant, tout ce qu'on vit c'est magique
Pas question de penser que la vie peut devenir tragique
Tous les deux : Faut qu'on profite de l'instant
Tant qu'on est encore enfants
Faut qu'on fasse tout ce qu'on veut
Tant qu'ils diront « vas-y, tu peux ! »
Gumball : Pas d'inquiétude le matin, y'a pas de patron
Tous les deux : Qui attend !
Gumball : On doit rien faire de la journée, donc pas
Tous les deux : Stressés comme des grands !
On a pas peur de devoir montrer notre CV
On travaille pas, on a pas de factures à payer
On peut passer son temps à tuer le temps
Employé en papier journal : (parlé) Quelle heure est-il ?
Tous les deux : L'heure des enfants !
Hank : (parlé) Qu'est-ce que vous fabriquez ?
Gumball : (parlé) On profite de pas avoir de boulot.
Hank : (parlé) Vous pouvez pas rester ici !
Gumball : (parlé) Pourquoi ? Parce-que ça t'écorche les yeux de nous voir aussi libres ?
Hank : (parlé) Non, vraiment, il faut vous pousser, sinon--
Gumball : Quand on est malades, on appelle ça
Tous les deux : Du bol !
Gumball : On reçoit des câlins,
Tous les deux : Et faut plus retourner à l'école !
Gumball : On glande toute la journée, on regarde la
Tous les deux : Télé !
Gumball : Et si quelqu'un vient vous voir, il faut juste
Tous les deux : Un peu tousser !
Richard : (parlé) Tu te sens mieux ? Ohh !
Gumball : C'est pas de ma faute si je réagis
Tous les deux : Comme un idiot !
Gumball : Je fais des trucs débiles et je trouve ça
Tous les deux : Tellement rigolo !
On a pas besoin d'excuses, on a notre imagination
On l'utilise tout le temps pour pas assumer nos actions
Tous les deux : Quand on est un enfant, on a des trucs plein la tête
Ça peut être un dentiste ninja, un type lézard avec des ailes
Un duel contre un requin-gator avec un sabre multisabre
Gagner des gros sacs plein d'or, se la couler douce dans le sable
Voir un château sous la mer avec un hippocampe de cristal
Sauver des sirènes de requins verts avec des pistolets en titane
Voyager dans l'univers dans des vaisseaux pirates
Revenir en arrière faire du skate préhistorique, c'est l'éclate
T'inquiète surtout pas de notre futur au collège
À la place du savoir, on aura des robots pour tout faire
Gumball : Moi, ça me déplairait pas d'être un cow-boy au Far West
Darwin : Moi, mon rêve pour demain, ça serait d'avoir des pectoraux d'ath-(voix grave)-lète !
Tous les deux : Faut qu'on profite de l'ins-(voix graves)-tant !
Tant qu'on est encore en-(voix graves)-fants !
Faut qu'on fasse tout ce qu'on (voix graves) veut
Tant qu'ils diront « vas-y, tu (voix graves) peux ! »
Gumball : (parlé) Attend, on réessaye.
Tous les deux : (voix graves) Faut qu'on profite de l'instant
Tant qu'on est encore enfants
Faut qu'on fasse tout ce qu'on veut
Tant qu'ils diront « vas-y, tu peux ! »
Billy : (parlé) Maman, ils font quoi, les deux petits monsieur ?
Felicity : (parlé) Ils essaient de faire croire qu'ils sont encore jeunes et cool.

AnecdotesModifier

  • Des échantillons de la musique du générique de début sont utilisés dans le refrain.
  • L'animation pendant le refrain et le long couplet a été réalisée par le collectif français CRCR[1].

RéférencesModifier

  1.  Marc Aguesse, « CRCR sur Gumball (+ Lendemain de cuite) » (consulté le 5 décembre 2016)
vm Chansons
Génériques Générique de débutGénérique de finYes / No Continue?Générique indien
Saison 1
Saison 2
Saison 3 Le Rap des Enfants
Saison 4
Saison 5

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard